Le lait, le mensonge qui passe crème

lait_POISON1303666_lamascott

Oui, je sais, on en a marre des scandales sanitaires à répétition, déjà avec le cheval, les nuggets, le sucre caché dans nos aliments salés et j’en passe la liste est longue. Bon, j’ai envie de vous dire que si un produit est transformé, c’est normal qu’à la fin ça soit du n’importe quoi, fait n’importe comment. Là, aujourd’hui, c’est diffèrent, car on va parler du laitage qu’il soit bio, naturel ou industriel, protéiné, « calciumé » ou quoi…Nous ne devrions pas le consommer. Ou làlà ! Une explication s’impose ! Je vais te demandé de mettre de côté les préjugés et qu’on voit ensemble d’une vision neuve ce dossier sensible, c’est bon !? OK… C’est parti !

Pour commencer, je vous monterai les 3 bonnes questions qu’il faut se poser sur le lait. Ensuite, le dossier sur le lait, ce qu’est un lobby, qui en est l’auteur pour les produits laitiers. Mais aussi, les effets du laitage sur la santé, l’expérience que j’ai moi-même réalisée. Nous verrons aussi, les substituants alimentaires que j’utilise pour remplacer le lait et pour terminer, je vous donnerai aussi des conseils par rapport au sujet de mon article et la liste complète des maladies potentielles du laitage dans notre organisme.

Les 3 bonnes questions qu’ils faut d’abord se poser

question lamascott$

1. Existe-il sur notre planète, une espèce autre que l’homme, qui continue de consommer le lait après le sevrage (cessation de l’alimentation lactée chez l’enfant et le petit animal) ?

Non, aucune, car les animaux après le sevrage, cessent de consommer du lait ! Lorsque la mère cesse d’en produire tout comme chez l’homme, cela signifie « naturellement » que l’enfant ou le petit animal n’en a plus besoin.

J’ai eu le droit à « oui, mais les chats boivent du lait » contrairement à l’image populaire du chat heureux lapant une coupelle de lait, il faut savoir que le lait n’est pas bon pour les chats et que certains chats peuvent y être très allergiques, car la moitié de ces félins-là n’ont plus leur enzyme lactase, qui leur sert à digérer le lactose qui est contenu dans le lait. Cet enzyme disparaît généralement lors du sevrage (âge 2 mois). En réalité, l’autre moitié aime la texture du lait. Mais encore une fois… Qui lui en donne ? Naturellement, il n’en consomme pas. Puis, il est montré, que ce n’est pas bon pour eux, car absorbé, il provoque des troubles intestinaux

2. Quelle espèce va spontanément consommer le lait d’une autre espèce.

Aucune, sauf l’homme. Cela paraît absurde vue sous cet angle, mais c’est pourtant vrai. L’homme est le seul être vivant qui continue de boire du lait

3. Pourquoi 70 à 75% de la population terrestre ne digère pas le lactose après l’âge de trois ans ?

En fait, on estime que environ 70 % des adultes sont intolérants au lactose, à un degré ou à un autre. Définie comme l’incapacité à digérer, le lactose, sucre naturel que contiennent les produits laitiers, l’intolérance au lactose touche les hommes et les femmes de façon égale. Cependant, elle touche davantage certains groupes ethniques (par ex. Les Asiatiques et les Hispaniques) et certaines personnes (par ex. celles nées prématurément). Il me semble que le 30% restant, tout comme les chats, il est probable que nous ayons subi, au fil du temps une mutation génétique qui nous permet de continuer d’exprimer la lactase (enzyme qui permet de digérer le lait)

Dossier sur « le lobby du lait »

milk_bad_lamascott

Un lobby est un groupe de pression qui tente d’influencer les lois, les réglementations, l’établissement des normes (industrielles par exemple), les décisions…, pour favoriser ses propres intérêts, économiques en général. Exemple dans notre dossier, ce sont les géants de produit laitier très influent qui se mettent ensemble pour créer une association qui ventera les mérites de la consommation des produits laitiers, cela leur permet de garder et contrôler une bonne image de marque. Car, c’est eux même qui la fabrique, le CNIEL...

Le lobby du lait et très… Non trop puissant, ils ont réussi à nous influencer à un point qu’on ne sait jamais remis en question, sur notre consommation sur le lait, nous l’avons incorporé dans notre quotidien. Quand on nous rabâche « les produits laitiers sont nos amis pour la vie » comme si c’était aussi vital que, l’eau, les légumes ou les fruits… C’est normal. Alors, la faute à qui ? Au ministère des Affaires sociales et de la Santé qui est chargé de la santé publique et de la protection sociale, censées nous protéger ! Bien sur mais aussi la faute au CNIEL !


Créé en 1973, le CNIEL, Centre National Interprofessionnel de l’économie Laitière, est une association loi 1901 représentative de l’ensemble des acteurs de la filière laitière française... Hum tout s’explique !
Motrice de l’Économie française, la filière laitière affiche un excédent commercial de 3,6 Mds € en 2013. Avec 250 000 emplois répartis sur tout le territoire, la filière génère un chiffre d’affaires de 27 Mds €, la plaçant en 2e position du secteur agroalimentaire, après la filière viandée. Donc, cet engouement est purement économique, le lait est très rentable !

LES (MAUVAIS) EFFETS DU LAIT SUR LA SANTÉ

attention lamascott lait C’est simple le lait de vache convient aux veaux, qui prennent des dizaines de kilos en quelques mois et pèsent près d’une demi-tonne à l’âge de deux ans.
Quoi qu’en dise la propagande de l’industrie laitière, il n’est pas « naturel » pour l’homme de boire du lait de vache.
Le lait de vache n’est saturé en graisses (50 % de graisses en plus que le lait humain) et en cholestérol et contribue donc à l’obésité.

Allergies et maladies…(listes complètes des maladies liées au lait, fin de page)

Lait et ostéoporose paradoxalement liés ? Le lait fragilise nos os.

ostéoporose lamascottLa maladie même que le lait est censé combattre, l’ostéoporose, est liée à la consommation de lait, à cause de la décalcification que provoque une alimentation trop riche en protéines (le lait de vache contient environ trois fois plus de protéines que le lait humain). Des milliers de personnes âgées atteints d’ostéoporose meurent d’accidents liés à des chutes, jambe fracturée. Pourtant, ce n’est pas la chute qui a provoqué l’accident et qui fracture la jambe. Mais, c’est bien la jambe qui s’est fracturé et qui a provoque la chute, donc l’accident nuance

Il a par ailleurs été clairement établi que la consommation de lait favorise le développement de maladies cardiovasculaires, de certains types de cancers et du diabète selon une étude suédoise par le professeur karl michaëlsson de l’université uppsala en suisse, à la tête de l’étude qui vient de paraître dans le british médical journal (suite des résultats de recherches fin de page)

J’ai moi-même fait l’expérience, pas 1 seul verre de lait depuis 1 an, une différence ?

Oui, Lamascott a fait le test pour vous, c’est bien les preuves scientifiques, etc. Mais faire le test soit même, c’est encore mieux ! C’est parti !

Pour commencer, j’ai toujours consommé du lait avec mes céréales préférées, les yaourts, fromages, gâteaux, etc. Il y a du laitage partout dans nos aliments ! C’est donc impossible de le supprimer totalement. Je me suis donc contenté de moins en manger, en revanche, le lait frais, je l’ai totalement banni.

En grandissant, j’ai fini par tellement mal le digérer que j’ai ralenti sa consommation. « Le bol de lait de trop » un matin, j’en ai pris puisque j’avais plus de gâteau à emporter avant d’aller en cours et inutile de vous dire que j’ai passé un sale quart d’heure. Tant que je n’avais pas éliminé ce lait de mon organisme, je ne pouvais me sentir bien.)

En bref, j’ai commencer à faire des recherches sur le lait et son intolérance…et je suis tombe sur des sites sérieux qui déconseilles sa consommation, des résultats de recherches qui vont dans ce sens, je demande autour de moi à des amies v…herbivores, des connaissances qui ont fait des études de médecines. Même constat ! Aujourd’hui, quand je vois un verre de lait ou une brique… c’est comme si je voyais un poison lent, et voir mon petit frère en boire, c’est horrible, j’ai bien sur prévenu ma cher mère de faire plus attention à tous ça.

BOISSON AU SOJA, JE PRÉFÈRE !

soja lamascott

J’ai tout simplement remplacé le lait par la boisson au soja. Je me suis vite habitué et c’est très bon, j’ai commencé par la saveur vanille, et saveur chocolat, c’est très savoureux et léger ça se chauffe comme le lait et ça se consomme très bien avec des céréales. Mais c’est bien plus cher ! L’avantage, c’est que dans son bol pas besoin d’en mettre énormément. Puis pour les curieux il a aussi des boissons à l’amande, noisette, riz, etc…

Voilà ! Pour finir, je n’ai plus de problèmes gastriques comme avant, je me sens mieux tout simplement. Et pour entretenir mes os, il suffit de boire de l’eau raisonnablement, manger des fruits et légumes de saisons  et faire du sport et c’est parfait !

LES EFFETS BÉNÉFIQUES de la boisson au soja :

  • Apport de protéines végétales de bonne valeur biologique.
  • Apport d’acides aminés essentiels.
  • Prévention de l’ostéoporose (Ostéoporose ou maladie des os fragiles, cette maladie cause 130000 fractures par an)
  • Diminution aléatoire des symptômes de la ménopause (inconstant).
  • Diminution du Cholestérol sanguin.

LES RISQUES :

  • Risque allergique.
  • Carence calcique (manque ou l’absence de calcium dans l’organisme)
  • Aggravation d’une hypothyroïdie (faible production d’hormones par la glande thyroïde, cet organe en forme de papillon situé à la base du cou)
Milkfbv-lamascott

Bon pour les veaux, mauvais pour les humains

L’économie au détriment de la santé des ménages, l’argent a donc plus de valeur que nous !?

pharma-lamascott

Conseil que je peux vous donner  

Après lecture, cet article qui peut faire peur, on se remet en question sur beaucoup de choses, nos habitudes alimentaires, c’est normal. Attention, il est possible que les bébés non sevrés, consomment (même si ce n’est pas « naturel ») le lait d’une autre espèce en complément du lait maternel ce n’ait pas un problème. Pour les adultes, il n’est pas nécessaire d’en consommer autant. Un peu de laitage a bonne dose, dans le fromage, nos gâteaux, céréales, yaourt… Etc. Ça peut aller. L’homme a quand même le mérite et le génie d’avoir trouvé le laitage comme ingrédient naturel pour créer ces recettes. Donc, je vous conseille de juste ralentir le laitage, pas de l’éliminer de votre vie, c’est impossible, mais de trouver plus justement des substituants. Faites attention à votre santé, la vie et belle et courte. Il est impossible de ne pas vieillir, mais il est possible de mieux vieillir et limiter les chances de pas finir en maladie, surtout pour les femmes qui en sont les plus victimes. Car, ne l’oublions pas les femmes tout comme les vaches ont la capacité de produire du lait et c’est ça qui provoque des désordres internes, plus visible chez la femme, voilà !

Pour moi la viande, bon ou pas ?

Lion carnivor lamascottC’est hors propos, mais c’est pas très loin ! Pour moi, une chose est simple, il suffit de voir et regarder le comportement des animaux. Grace à eux on observe ce qui est naturel et bon parce qu’ils le son tout simplement.

Je réponds à ma propre question, selon moi, oui, il est possible de manger de la viande, mais raisonnablement, car certain animaux mangent également de la viande tout comme nous, je comprend pas pourquoi nous nous devrions pas en manger du tout. Il est donc naturel et normal pour nous d’en consommer à bonne escient bien sur.

Les ŒUFS

Dasypeltis lamascottMême chose pour la viande, c’est normal et naturel de manger des œufs comme les animaux (serpents) oophages (nourrit d’œufs), comme les 5 espèces de Dasypeltis. Donc, pour moi, c’est possible !

J’ai trouvé ça sur wiki c’est toujours « bon à savoir » !

LA LISTE COMPLÈTE ET DÉTAILLÉ DES PROBLÈMES DE SANTÉ LIÉS À LA CONSOMMATION DU LAIT GRÂCE À DE NOMBREUSE RECHERCHE UNIVERSITAIRE, LABORATOIRE DE RECHERCHE INDÉPENDANTS,..

  • croissancev2fk lamascottCancers : Le « Physicians Committee for Responsible Medicine » (Association de Médecins pour une Médecine Responsable : organisme américain qui regroupe 100 000 membres, dont 5 000 médecins) démontre que des molécules du lait provoquent la surproduction de IGF-1 (un facteur de croissance de type insuline), qu’on a déjà relié à la croissance des cellules cancéreuses : « Depuis les années 80, plus de 60 études montrent un lien direct entre un niveau élevé d’IGF-1 et le cancer du sein, du côlon et de la prostate » (Professeur Samuel Epstein, Président de la Coalition pour la Prévention du Cancer aux Etats-Unis).
    cancer sein tumeur lamascottCancer du sein : De nombreuses études ont démontré un lien direct entre la consommation de viande et de produits laitiers avec les risques de cancers, et notamment le cancer du sein, le cancer colorectal et le cancer de la prostate (voir site, en anglais, du Physicians Committee for Responsible Medicine). Cela est dû notamment aux graisses saturées, aux protéines animales et aux hormones contenues dans le lait, chacun de ces éléments étant un facteur d’augmentation du risque de ce cancer. En Asie, où la consommation de lait est extrêmement rare, il n’y a pratiquement pas de cancers du sein ! Une étude au Japon montre que les femmes qui adoptent une alimentation « à l’occidentale » (basée sur la viande et les produits laitiers) augmentent de 8 foisle risque de développer un cancer du sein par rapport aux autres japonaises qui ont un régime à tendance végétarienne, et qui ne mangent pas de produits laitiers. Si certaines études ont montré un impact « modéré » du calcium et de la vitamine D pour réduire les risques de cancer du sein, cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut boire du lait de vache (comme l’industrie laitière voudrait bien nous le faire croire !). On peut trouver de bien meilleures sources de calcium dans l’alimentation végétale (voir ci-dessous). Pour réduire les risques de cancer du sein, les femmes devraient donc éviter la viande, le lait et les autres produits laitiers. (Voir témoignage du Professeur J. Plant : « Guérir le cancer du sein en éliminant les produits laitiers »)
  • cancer-prostatique-lamascottCancer de la prostate : Au sujet de la prévention du cancer de la prostate, la science est claire : les hommes qui ne consomment ni lait, ni produits laitiers, ont beaucoup moins de risques de développer cette maladie mortelle. Selon la Fondation Mondiale pour la Recherche sur le Cancer et l’Institut Américain pour la Recherche sur le Cancer, onze études sur des populations humaines différentes ont relié la consommation de lait avec le cancer de la prostate. Par exemple, une étude réalisée sur environ 21 000 hommes, et publiée par la Harvard’s Physicians Health Studies, indique une augmentation de 34% des cas de cancer de la prostate chez les hommes qui consomment plus de deux portions quotidiennes de lait (ou produits laitiers). Une autre étude portant sur 50 000 sujets mentionne une hausse de 70% des cas de cancer chez les hommes qui consomment plus de lait que la moyenne…
  • Infarctus-lamascottInfarctus et maladies cardiovasculaires : Depuis les années 70, d’innombrables études scientifiques ont démontré que le lait et les produits laitiers (yaourts, fromages, beurre…) sont une cause majeure des maladies cardiovasculaires, de l’obstruction des artères, et des infarctus. Des études ont prouvé par ailleurs que ce ne sont pas seulement les graisses et le cholestérol contenus dans le lait qui sont responsables de ces maladies, mais aussi les protéines animales et les glucides du lait, ou lactose (présents aussi dans les laits écrémés)… En Août 99, le docteur Caldwell Esselstyn, chercheur de la prestigieuse Clinique de Cleveland (la première clinique spécialisée dans les maladies cardio-vasculaires aux Etats-Unis) a expliqué dans « The American Journal of Cardiology » comment il pouvait protéger ses patients contre les infarctus en leur prescrivant un régime végétalien (sans aucun produits animaux).
  • complications-du-diabete-lamascottDiabètes : Une étude publiée dans « The American Journal of Nutrition » et portant sur des enfants de plus de 40 pays dans le monde a démontré que l’incidence de diabètes juvéniles est directement corrélée à la consommation de lait et autres produits animaux. Plus les enfants consommaient de produits laitiers et autres produits animaux, plus ils risquaient de développer une forme de diabète, tandis que plus les enfants étaient végétariens et végétariens stricts (végétaliens), plus ils étaient à l’abri de cette maladie ! (Muntoni et al., 71 (2000),1525-9). Par ailleurs, sur le site internet du Physicians Committee for Responsible Medicine (en anglais), des études montrent qu’un régime végétalien, sans lait ni produits laitiers, améliore considérablement la condition des diabétiques, et pourrait peut-être guérir le diabète…
  • osteoporose-os-lamascottOstéoporose : Après avoir travaillé sur 34 études publiées dans 16 pays, les chercheurs de l’Université de Yale ont conclu que les pays avec le taux le plus élevé d’ostéoporose étaient ceux dans lesquels les gens consomment le plus de viande, de lait et autres produits animaux ! Selon le Dr McDougall : « Pays par pays, les gens qui consomment le plus de calcium ont les os les plus fragiles et les taux les plus élevés d’ostéoporose ».
  • allergie-lamascottAllergies : Selon les études de l’Académie Américaine sur les Allergies, l’Asthme et l’Immunologie, le lait de vache est la première cause des allergies alimentaires chez les enfants. 50% des enfants présenterait des allergies au lait. Pour ces enfants, et pour les adultes qui sont allergiques aux produits laitiers, le lait favorise le développement de mucus et de problèmes persistants comme la toux chronique, les infections de la sphère ORL (appareil respiratoire, oreille), l’asthme… De plus en plus de médecins et diététiciens réalisent que le fait de supprimer la consommation de produits laitiers peut être la solution à de nombreux problèmes de maladies infantiles comme la constipation, le nez qui coule, la colique, les infections de l’oreille, les gaz, etc…
  • ballonnements_et_flatulences_savoir_les_eviter_2043_lamascottFlatulences et intolérance au lactose : Environ 75% de la population mondiale (!) est intolérante au lactose, une condition qui provoque des ballonnements et des gaz, des crampes intestinales, des diarrhées, ou des nausées… Ainsi, de très nombreuses personnes dans le monde sont intolérantes au lactose sans le savoir, et empoisonnent quotidiennement leur organisme en consommant du lait, alors que des alternatives de qualité sont disponibles (lait de soja, de riz, d’amandes…, fromages et yaourts au soja…).
  • infection oreille lamascottInfections des oreilles : La production de mucus engendrée par la consommation de lait provoque de nombreuses réactions allergiques chez les enfants, et notamment des congestions nasales. Et lorsque les passages deviennent bloqués et irrités, l’infection de l’oreille est une conséquence fréquente. Ces effets du lait sont de mieux en mieux connus maintenant, et c’est pourquoi presque tous les pédiatres recommandent aujourd’hui l’arrêt de la consommation de lait en cas d’infection des oreilles.
  • lamascott obesitéObésité : Les médecins et les diététiciens savent depuis longtemps que les aliments avec un taux élevé de graisses, comme le lait, le fromage, le beurre… contribuent à l’obésité. N’oublions pas que le lait de vache permet au petit veau de décupler son poids en un an !!
  • probleme-acnee-lamascottAcnée : Une étude conduite par le Dr JK Fisher sur 1 088 adolescents, sur 10 ans, a conclu que le lait était une des causes principales de l’acnée chez certains de ses patients. Et lorsque ces patients diminuaient leur consommation de lait, leur acnée diminuait proportionnellement. Pour le Dr Fisher, les larges quantités de graisses saturées, ainsi que les hormones produites naturellement dans le lait des vaches enceintes, aggraveraient l’acnée. Le docteur James E. Fulton, Chef de l’Institut de Recherche sur l’Acnée à Newport Beach en Californie pense que l’iode (qui est transmise au lait par l’utilisation d’équippements contaminés et par les médicaments donnés aux vaches) contenue dans le lait peut irriter les pores et déclencher des crises d’acnée…

Liens utilisé :

Micetto.com
30millionsdamis.fr
Canoe Sante.ca
Dur-A-Avaler.com
Peta France.com
lci.TF1.fr
Passeport Sante.net
Veganisme.fr
Irbms.com
Wikipedia.org
Bjorg.fr

2 réflexions sur “Le lait, le mensonge qui passe crème

  1. j’ai stoppé tous les produits et sous produits laitiers depuis plus de 3 ans depuis plus aucuns soucis articulaires mais surtout arrêt total de rhinites que je connaissais depuis petite et sur lesquelles les allergologues ne m’apportaient aucunes aides tous les traitements testées donnaient des résultats négatifs, bien sur une meilleure digestion .
    je ne reviendrai pas en arrière par contre ça demande une grande vigilance au niveau des achats car le lait se cache dans de nombreux produits et pas toujours encore indiqué.

    1. Bonjour Evelyne

      Tu as fais un excellent choix. Plus le temps passe puis je suis convaincue que ça un effet vraiment néfaste sur la santé. Le lait, c’est un cauchemar il y en a partout, vraiment partout déshydraté caché dans nos sauces, chips, préparations sauce etc…

      Dit moi Evelyne tu as substitué le lait par quel produit ?

      A bientôt

Poste ton avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s